Bac philo – C’est le jour J

15 juin, 2022C CA la UneEducationEpinal Infos

2 276 étudiants sont inscrits à l’épreuve du baccalauréat philosophie dans les Vosges. Ils  ont planché ce mercredi matin dès 8 heures sur l’un des trois sujets proposés ( deux dissertations et un commentaire de texte). Au choix, « les pratiques artistiques transforment-elles le monde? » ou « Revient-il à l’Etat de décider de ce qui est juste ? » et enfin un extrait de Cournot, « Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique ».

L’épreuve représente un coefficient 8 pour les les candidats au bac général et un coefficient 4 pour les filières technologie. Après une épreuve aménagée l’an passé à cause du Covid-19, cette année, seule la note obtenue a cet examen sera prise en compte. Les différentes salles ont été aérées tôt ce matin, les volets ont été baissé pour faire face à la vague de chaleur. Des bouteilles d’eau étaient également prévues pour les élèves.

Au lycée Louis Lapicque, 326 lycéens  et presque 300 à Claude Gellée ont passé l’ épreuve. A la sortie, ils étaient plutôt rassurés même si certains avouaient avoir à peine dormi 4 heures.  » Ce sont des sujets qui étaient dans le programme » a précisé Olivier Odile, proviseur du lycée Claude Gellée. Léo qui a choisi le sujet sur l’Etat est plutôt confiant. « Les sujets étaient durs mais, il y avait de la matière pour une dissertation.

Demain après-midi, les étudiants de Première passeront l’épreuve anticipée du baccalauréat Français.

Le lycée Claude Gellée d’Epinal fait ses Nocturnes de l’Histoire

30 mars, 2022la rédaction A la UneEducationEpinal Infos

Ce mercredi après-midi, le Lycée Claude Gellée d’Epinal organisait ses Nocturnes de l’Histoire. L’évènement avait lieu au CDI de l’établissement.

Claude Gellée célèbre les « Nocturnes de l’histoire ». On y découvre l’histoire du Lycée et l’histoire au Lycée avec une exposition intitulée « Des Jouets pour les enfants », consacrée aux Jouets antiques. Elle a été réalisée par les élèves de seconde 1 et de seconde 2 dans le cadre de l’atelier d’initiation à la recherche en histoire.

Autre moment fort de l’évènement « Nos années lycée à Épinal ». L’évènement permettait de revivre les années lycée autour d’une exposition consacrée aux objets et aux événements qui ont marqué la jeunesse des Spinaliennes et des Spinaliens.

En fin de journée un cycle de conférences étaient programmées. Elles étaient consacrées à l’éducation dans l’Antiquité, à l’histoire des lycées d’Épinal ainsi qu’à la vie d’une lycéenne à Berlin à la veille de la chute du Mur.

C.K.N.