Sélectionner une page

Le prix Alcibiade

Un Prix : Le prix Alcibiade.

Professeur de Philosophie au lycée Jean-Baptiste Vuillaume à Mirecourt dans les Vosges, à la suite d’un travail, que je mène avec mes élèves depuis deux ans autour de l’idée d’une écriture de fictions philosophiques (expériences de pensées, contes, mythes et fictions imaginaires), j’ai envisagé la création d’un prix littéraire à dominante philosophique qui s’adresserait à la jeunesse entre 16 et 27 ans. Ce prix est partagé en deux tranches d’âge, l’une, entre 16 et 20 ans, qui correspond à nos lycéens et une autre, entre 21 et 27 ans, qui correspond au public post bac. Ce prix, je l’ai nommé « Prix Alcibiade ». La raison de cette appellation est la suivante : le personnage « Alcibiade », jeune ami de Socrate, lorsqu’il fut éloigné de la présence du philosophe, sombra dans les excès idéologiques qui l’ont conduit à sa perte.

Dans le climat actuel, où l’on réclame un développement plus important de l’esprit critique au sein de la jeunesse, j’ai pensé que ce titre illustrerait bien cet exercice littéraire particulier, qui invite à mettre en situation, dans une fiction, un problème philosophique contemporain. La réflexion philosophique en cours de Terminale est profitable et son abandon après le baccalauréat est bien dommageable. La jeunesse et l’exercice de l’esprit critique sont évidemment au cœur de ce projet.

L’appel à texte pour l’année en cours est le suivant: Le transhumanisme et le posthumanisme, nouvelle humanité ou fin de l’humanité? Date butoir :1er février 2019.

Des parrains et des partenaires.

Un éditeur, M. Olivier Lusetti, formateur en création littéraire, m’a proposé de participer à cette entreprise. Directeur littéraire à Fantasy-Éditions. RCL de Perpignan, il publiera les textes des lauréats de ce prix.

M. Philippe Claudel, prix Goncourt, m’a proposé d’en être le parrain.

M. Yann Martin, IPR de philosophie encourage ce projet, ainsi que, M. Mark Sherringham, inspecteur général, groupe philosophie, en région Alsace-Lorraine.

Le Lycée Jean-Baptiste Vuillaume est porteur de ce projet.

Le Rectorat de Nancy-Metz donne également son approbation.

La communauté de Communes du Pays de Dompaire/Mirecourt organise et soutient cette manifestation.

J’ai obtenu dans le courant de l’année le parrainage du CML, Centre méditerranéen de littérature, en la personne de M. André Bonet, président du CML.

Un M.O.O.C.

M. Lusetti de son côté, proposait déjà deux autres prix en rapport avec la création littéraire et l’Imaginaire, le Prix Méditerranéen du Récit Fantasy et le Prix de l’Imaginaire.

Or, d’un commun accord nous avons décidé de lier ces trois prix et de créer une formation à la création littéraire, sous forme de M.O.O.C, afin d’encourager le jeune public à répondre aux différents appels à texte de ces trois prix.

Des vidéos diffusées par la Médiathèque de Mirecourt sur l’ensemble des médiathèques françaises, traiteraient de l’acte d’écrire une nouvelle ou un roman. Dans ce M.O.O.C., des auteurs seront invités à s’entretenir avec la jeunesse pour expliquer leur propre conception de l’écriture.

Un Festival.

Pour renforcer cette formation gratuite en ligne, un festival de trois jours se déroulera au début novembre (le 8, 9, 10) et toujours à Mirecourt. Ce festival, destiné à la jeunesse et au grand public, proposera des entretiens avec des auteurs, des débats et tables rondes, des conférences et expositions sur le sujet de la création littéraire. Pour les auteurs ne pouvant se déplacer, nous procéderons par visioconférence en interactivité avec le public. Cette année, des auteurs québécois et suisses seront sollicités.

M. Philippe Claudel parraine également le M.O.O.C. et le Festival.

Pour en savoir plus.

Une page Facebook : https://www.facebook.com/JeanRValot

Vous trouverez sur cette page : le Règlement du Prix Alcibiade, des informations sur le transhumanisme et le posthumanisme et des liens pour accéder au M.O.O.C. et à la formation littéraire. Le programme du Festival est en cours de réalisation.

Règlement du Prix Alcibiade, prix du Récit philosophique et de l’imaginaire.

1. Le Prix Alcibiade, prix du Récit philosophique et de l’imaginaire est un prix littéraire destiné à de jeunes candidats. Il récompensera deux catégories réparties en tranches d’âge.
La première de 16 ans à 20 ans, c’est-à-dire la jeunesse des lycées et principalement celle qui en terminale découvre la philosophie.
La seconde de 21 ans à 27 ans, — les adultes jeunes — constituée obligatoirement par d’anciens lycéens des séries générales et technologiques, qui seront, soit des étudiants inscrits en philosophie ou en littérature, soit inscrits dans un tout autre cursus. Ou bien encore en fin d’études et engagés dans la vie active. Dans tous les cas les candidats devront présenter un vif intérêt pour la philosophie.

2. L’objectif de ce Prix Alcibiade réclame du candidat d’analyser un thème philosophique et de le problématiser. Puis à partir de cela, de faire naître la perspective d’une mise en situation rigoureuse à travers la rédaction d’une fiction. L’histoire imaginée peut ainsi prendre l’aspect d’une expérience de pensée, d’un conte philosophique, d’une aventure initiatique, etc. Il est parfaitement possible d’utiliser des registres propices à l’expression de l’imaginaire tels que ceux de la science-fiction, du fantastique, de l’onirique, de la mythologie et de la fantasy.
Cet exercice permet d’élaborer une réflexion philosophique de manière inhabituelle et ludique mais sans pour autant négliger la rigueur. Il ne s’agira en aucun cas d’un monologue décousu et ennuyeux ou d’une exposition anarchique de généralités ou de banalités. Encore moins un récit grotesque brassant tous les poncifs de l’opinion commune.
Il peut donc se présenter pour les plus jeunes sous la forme d’une courte nouvelle et pour les plus âgés sous la forme d’une nouvelle « format roman » ou mini-roman. (Cf. le nombre de mots exigés dans chacune des catégories à l’article 6).
La réflexion devra être suffisamment maîtrisée afin de construire un récit dramatique et littéraire qui l’illustrera avec le rythme soutenu et le dénouement surprenant et vraisemblable que doivent normalement présenter une nouvelle ou un mini-roman. Le candidat veillera à mettre en scène et décrire des personnages expressifs avec beaucoup de pertinence et de visibilité.

3. Le thème de l’appel à texte sera diffusé sur la page Facebook du Prix Alcibiade au cours du mois de Mai de l’année précédant la date butoir. Pour l’année 2018/2019 : Le transhumanisme et le posthumanisme, nouvelle humanité ou fin de l’humanité ?

4. La date limite d’envoi des textes est fixée au 1er février 2019 à minuit.

5. Tout texte sera envoyé en version numérique à l’adresse suivante : livresauvetage@gmail.com. Le candidat veillera à mentionner sa tranche d’âge (16/20 ou 21/27), le titre de son récit, son pseudonyme et le nombre de mots dans le mail d’envoi. Et afin de préserver son anonymat lorsque nous transmettrons le texte de la nouvelle aux membres du jury, le candidat n’inscrira qu’un pseudonyme et le titre du récit sur son texte. Il faudra veiller à ne faire apparaître aucun signe distinctif. Il est impératif de ne pas changer d’adresse mail afin que le jury puisse par la suite communiquer les résultats de la 1ère sélection.

6. Pour les 16/20 ans le texte comprendra entre 3 000 et 6000 mots. Pour les 21/27 ans le texte comprendra entre 8000 et 15 000 mots.
La police de caractère utilisée sera « Times new roman » de taille 14, interligne 1,5, marges gauche et droite de 2,5 cm. Les pages seront numérotées en bas de page.
Chaque candidat veillera à reporter le titre de la nouvelle en en-tête de page.

7. Après un premier tri effectué par la Maison des lycéens et des membres du jury, un maximum de 12 manuscrits sera sélectionné par catégorie, il sera alors demandé à leur auteur au sein d’un courrier adressé à : Secrétariat du Prix Alcibiade, M. Jean Régis Valot, Lycée Jean-Baptiste Vuillaume, 5 avenue Graillet, BP 109 88500 MIRECOURT, l’envoi d’un pli cacheté mentionnant sur son enveloppe, la tranche d’âge, le titre du récit et le pseudonyme. Et dans ce pli cachté, une fiche imprimée révélant le nom et les coordonnées du candidat (nom, prénom, âge, classe, établissement, université, situation professionnelle, adresse personnelle, numéro de téléphone et adresse mail.)

8. En bas de cette fiche imprimée, le candidat précisera par écrit et en signant qu’il s’engage sur l’honneur à être le seul rédacteur de son texte.

9. Il ne sera accepté qu’un seul récit par candidat.

10. Les récits seront publiés dans une anthologie éditée par FANTASY-EDITIONS-RCL.

11. L’éditeur FANTASY-EDITIONS-RCL qui propose la formation en création littéraire RCL (conseillée mais en rien obligatoire) en fera bénéficier gracieusement les candidats présélectionnés qui pourraient être invités à revoir ou à réécrire certains passages de leur texte, pour franchir le cap de l’édition.

12. Le Lycée Jean-Baptiste Vuillaume de Mirecourt dans les Vosges est porteur de ce Prix Alcibiade.

13. Une cérémonie sera organisée par la Mairie de Mirecourt, en présence de M. Le Maire, de M. l’Inspecteur pédagogique régional de philosophie, de M. le Président du jury, de Mme la Proviseure du lycée Jean-Baptiste Vuillaume, des Membres présents de l’Association et du jury du Prix Alcibiade. La date de cette cérémonie ne sera définitivement fixée que mi-avril de chaque année (moment de délibération du jury pour désigner par catégorie au maximum 5 lauréats et le grand lauréat du Prix), mais elle courra entre mai et juin, et elle sera toujours liée à un événement culturel majeur de cette période — pouvant accueillir les lauréats du Prix —, tel que le Festival Méditerranée Polar et Aventure du Port-Barcarès, ou tel que le Salon du Livre des Imaginales d’Épinal, etc.

14. Le jury est souverain dans ses décisions. Il se réserve le droit de réduire le nombre de textes retenus en fonction de la qualité des productions. Il se réserve également le droit de ne pas décerner le Prix si aucun travail ne lui paraît conforme aux exigences et au niveau requis.

15. Les personnes en parenté avec les membres du jury ne peuvent faire acte de candidature.

16. Les jurés et les membres de la Maison des lycéens s’engagent à ne pas porter atteinte à la réputation du Prix ni à son bon fonctionnement.

17. Le secrétariat du Prix Alcibiade est composé des élèves, Président et membres, de la Maison des Lycéens de Mirecourt.

18. Le jury est composé au maximum de 9 membres. Les membres du jury appartiennent au monde de l’enseignement philosophique et au monde littéraire.

19. Le fait de participer au « Prix Alcibiade » implique l’acceptation sans réserve du présent règlement.

20. Le présent règlement compte 20 articles.

Le MOOC

Introduction

Sommaire

Arborescence